notes de version

Version 11.0.1 [21 décembre 2018]

La version 11.0.1 est une version stable et consolidée de la version 11.0.0.

Nouveautés :

Interface : Possibilité de copier le numéro de licence dans la boîte de dialogue « About ».

Bogues corrigés :

Licence : Correction du bogue lors de la validation de certains numéros de licences.

Référentiel : Mauvais traitement du caractère de fin de chaîne de caractères (‘\0’) dans les fichiers LUN.

Référentiel : Mauvais traitement des descriptions avec des caractères accentués dans les fichiers LUN.

Référentiel : Correction du chargement des valeurs de méta-propriétés dans les fichiers LUN.

Générateur : Sous Windows, dans les fichiers texte générés, les sauts de ligne sont au format Linux (‘\n’ au lieu de ‘\r\n’).

Interface : Correction du bogue sur le renommage des liens de généralisation dans les diagrammes de cas d’utilisation.

Interface : Correction du bogue d’affichage du nom des liens « extend » et « include » dans les diagrammes de cas d’utilisation.

Interface : Correction du bogue sur le renommage des objets avec le caractère « | ».

Interface : Correction du bogue d’affichage de la date de validité de la licence dans la boîte de dialogue « About ».


Version 11.0.0 [26 septembre 2018]

La version 11.0.0 est une version stable et consolidée de la version 10.0.3.

Nouveautés :

Interface : Affichage de l’ongle « User prop » lorsqu’un projet est sélectionné.

Bogues corrigés :

Interface : Correction du bogue lorsqu’on sélectionne un attribut multi-valué/décomposable et ses sous-attributs.

Interface : Correction du bogue lorsqu’on déplace le premier sous-attribut d’un attribut décomposable avec la commande <alt> + <flèche vers le bas>

Interface : Correction du bogue dans la boîte de dialogue « User domain » lorsqu’on veut déplacer un attribut d’un attribut décomposable (boutons « Move up » ou « Move down »).

Interface : Correction du drag&drop d’un fichier sans extension dans un projet LUN.

Extracteur : Lors de l’extraction d’un fichier SQL qui contient une instruction « CREATE VIEW » et lorsque l’option « DDL Extractor/(SQL) Views and tables are in the same schema » est cochée dans la configuration, deux instances du même schéma sont créées.

Interface : Dans la fenêtre de résultat du menu « schema analysis », quand une ligne est très longue (par exemple un groupe avec beaucoup de composants), la fenêtre devient plus large que l’écran.

Interface : Dans la vue graphique, la taille des boîtes graphiques des types d’entité et types d’association est trop grande avec des groupes comprenant beaucoup de composants.

Interface : Problème d’encodage dans certains messages d’erreur.

Interface : Lorsqu’un projet est ouvert en lecture seule (parce qu’un autre utilisateur l’avait déjà ouvert), il n’y a pas de message d’avertissement lorsqu’on essaie de le sauver.

Interface : Si un groupe origine d’une contrainte est sélectionné, la propriété « Constraint » de la boîte de propriétés est tronquée, le type et le nom de l’entité cible ne sont pas affichés.

Référentiel : Mauvais traitement des nombres négatifs dans les méta-propriétés de type numérique.

Interface : La fonction « search » (menu Assist/Text analysis/Search…) plante DB-MAIN si le schéma contient des caractères (comme ceux de l’alphabet chinois ou arabe) qui nécessitent plus de deux octets pour être encodés en UTF-8.


Version 10.0.3 [24 août 2017]

La version 10.0.3 est une consolidation de la version 10.0.2.

Bogues corrigés :

Générateur : Correction du plantage lors de la génération SQL sous Windows (menu File/Generate).

Log : Correction de la fonction replay sur les groupes.

Interface : Correction du plantage lors de la sélection dans une vue graphique ou textuelle de plusieurs attributs dont certains sont multivalués.


Version 10.0.2 [19 juin 2017]

La version 10.0.2 est une consolidation de la version 10.0.1.

Bogues corrigés :

Assistant : Correction de la recherche de patterns pour un diagramme d’activités dans l’assistant d’analyse de schéma.

Assistant : Correction de la recherche sur une meta-propriété de type caractère dans l’assistant d’analyse de schéma.

Assistant : Augmentation de la taille des listes dans l’assistant d’analyse de schéma.

Configuration : Problème au démarrage de DB-MAIN pour créer le répertoire contenant les fichiers de configuration sous Windows.

Extracteur : Amélioration de l’extracteur SQL pour DB2 Z/OS.

Interface: Pour la création des groupes, possibilité de choisir son parent lorsqu’il y a plusieurs choix possibles.

Interface : Correction de l’affichage d’un groupe contenant deux rôles en vue graphique.

Interface : Problème d’affichage des dates courtes lorsqu’elles faisaient plus de 10 caractères.

Interface : Suppression du message d’erreur dans une vue graphique de diagramme de classes UML lors de la création d’un identifiant.

Interface : Lors de l’ajout de plusieurs fichiers texte par drag & drop dans un projet, le nom du répertoire est doublé pour certains fichiers.

Interface : Amélioration de l’affichage des messages d’erreur.

Transformation : Correction de la transformation d’un type d’association en type d’entité lorsque ses rôles ne sont pas bien formés.


Version 10.0.1 [14 janvier 2017]

La version 10.0.1 est une consolidation de la version 10.0.0.

Bogues corrigés :

Sauvegarde: Impossible de sauvegarder les fichiers dans des répertoires dont le nom contient des caractères spéciaux (accents, caractères non ASCII, …).

Assistants: Les prédicats comme TYPE_(NOT)ALLOWED_for_ATT, META_PROP_of_XXX, (P)ID_per_ET et CST_per_ET ne fonctionnent pas ou plantent DB-MAIN.

Undo: Impossible de défaire des actions simples (déplacements, création, suppression ou modification) sous Linux.

Undo: Problème pour défaire les opérations des assistants.


Version 10.0.0 [21 décembre 2016]

La version 10.0.0 est disponible en 64 bits sous Windows et supporte l’encodage UTF-8.

Nouveautés :

Support UTF-8.

Version 64 bits pour Windows.

Fin du support pour les modules Voyager 2.

Bogues corrigés :

Interface : Dans une vue graphique, des cliques droit répétés sur les objets plante sous Windows.

Menu File/Print… : Sur une vue textuelle, problème de calcul du nombre de pages à imprimer sous Windows.

Menu File/Print… : Sur une vue graphique, le fond des rôles est grisé.

Menu Edit/Rollback : après un point de sauvegarde (save point), plantage sous Linux.

Menu Product/Add text… : Plantage dans certains cas si on utilise le bouton « Annuler ».

Menu Product/View/Remove : Plantage lorsque la vue à supprimer est ouverte.

Menu Product/View/Generate : Plantage lors de la génération des états d’objets d’un diagramme d’activités.

Menu Product/View/Rename : La vue n’est pas renommée pour les états d’objets d’un diagramme d’activités.

Menu Product/Lock/Unlock : Les modifications sont autorisées même sur un schéma verrouillé.

Menu New/State… : Problème de mise à jour lors de la création d’un état d’un objet existant dans les diagrammes d’activités.

Menu Assist/Text analysis/Load pattern… et Search… : Problème de chargement des fichiers de patterns sous Linux.

Menu Engineering/Copy schema & use primitives : Le schéma copié n’apparaît pas dans la primitive et le lien n’est pas créé.

Menu Engineering/Copy schema & use primitives : le nom du menu contient « _ ».

Menu Log/Add desc… et Add schema… : Problème d’enregistrement des descriptions et du schéma dans le fichier de log.

Menu View/Engineering method : Problème d’affichage sous Linux.

JIDBM : Problème de noms de classe et de méthodes affichées dans LoggerWrapper.


Version 9.3.0 [29 février 2016]

La version 9.3.0 est disponible en 64 bits pour Linux et les descriptions sont stockées en mémoire centrale.

Nouveautés :

DB-MAIN est disponible pour Linux 64 bits.

Les descriptions des objets sont stockées en mémoire centrale : amélioration du temps de gestion et suppression des problèmes liés à la gestion des fichiers temporaires.

Les librairies DB-MAIN (reposit, dbmfunct, jidbm et extr_…) sont intégrées dans une libraire unique (dbm_core).

Les librairies wxWidgets sont intégrées dans une librairie unique.

Les extracteurs sont maintenant disponibles dans l’interface Java.

Les licence et fichier de configuration (DB_MAIN.INI) sont stockés dans un répertoire db_main de l’utilisateur.

Bogues corrigés :

Le drag and drop d’un fichier LUN dans DB-MAIN met automatiquement à jour la liste des fichiers récemment ouverts.

Les extracteurs ont été améliorés et corrigés.

L’assistant de transformations globales (menu Assist/Global transformations) a été corrigé pour accepter l’ajout de générations, de commentaires et de transformations de noms dans les scripts.

L’impression de vues graphiques et textuelles sous Linux a été corrigée.


Version 9.2.0 [16 octobre 2014]

La version 9.2.0 intègre wxWidgets 3.0 et gère les correspondances entre objets.

Nouveautés :

Passage à la dernière version 3.0 de wxWidgets.

Nouvelles fonctionnalités pour créer, supprimer et naviguer en fonction des correspondances entre objets (via la méta-propriété MappingOID).

Dans les vues textuelles d’un schéma de données, la sélection d’un groupe affiche « >> » devant ses composants et la touche [Tab] permet de naviguer d’un composant à l’autre.

Dans toutes les vues d’un schéma, les touches CTRL+ALT+P et CTRL+ALT+N permettent de passer à l’élément précédent ou suivant.

Ajout et uniformisation (conformément aux standards des différents systèmes d’exploitation) des raccourcis clavier.

Amélioration des méthodes de chargement de projets dans la JIDBM.

Suppression de la liste des projets récemment ouverts des fichiers qui n’existent plus.

Bogues corrigés :

Correction du calcul du nombre de jours de validité de la licence.

Correction d’un problème de projets corrompus lorsqu’on ouvre plusieurs projets avec la JIDBM sans l’interface graphique de DB-MAIN.

Correction du plantage lorsqu’on appelle les transformations à partir de la JIDBM en dehors de DB-MAIN.

Correction du chargement des descriptions des fichiers LUN.

La première création d’un processus d’ingénierie sur un schéma ne plante pas DB-MAIN.


Version 9.1.6 [9 mars 2013]

La version 9.1.6 est une consolidation de la version 9.1.5 avec une amélioration des performances pour la gestion des très gros projets et la possibilité d’ouvrir des fichiers LUN par « drag & drop ».

Nouveautés :

Initialisation du MappingOID pour les collections, les rôles et les unités de traitement.

Les boutons de changement de vues (menu View) sont maintenant sélectionnables.

Possibilité de donner des longueurs d’attribut supérieures à 5 chiffres dans la boîte de propriétés.

Augmentation de la table de hash des objets du référentiel DB-MAIN afin d’augmenter considérablement les performances sur de gros projets.

L’ouverture d’un fichier LUN (ISL ou XML) par drag & drop est maintenant permise.

Vérification que c’est la bonne version du module Java qui est exécutée.

Bogues corrigés :

La boîte de progression de chargement fonctionne correctement.

Si l’option « Log only replay information » est cochée (menu File/Configuration/Logging), l’enregistrement dans le log de la transformation d’un type d’associations en clé étrangère ne plante plus DB-MAIN.

Lors du chargement d’un fichier LUN (« .lun »), la longueur des attributs n’est plus tronquée à 5 chiffres.

La modification d’une très longue liste de types d’entités d’une collection ne plante plus DB-MAIN.

La sauvegarde ISL ou XML du projet Library ouvert à partir de la boîte de dialogue « About » ne plante plus DB-MAIN.


Version 9.1.5 [23 février 2012]

La version 9.1.5 est une consolidation de la version 9.1.4.

Bogues corrigés :

Accélération de la gestion de l’explorateur de projet sur de très gros projets.

La transformation qui enlève les clés d’accès préfix ne plante plus DB-MAIN.

Mise à jour des chemins pour permettre de lancer les modules Java sur une machine avec une nouvelle intallation de Windows (ne contenant pas la librarie msvcr71.dll).

Quand un schema est ouvert via l’explorateur de projet ou le menu Product/Open…, certains boutons de création d’objets sont inutilement grisés.

Affichage de la taille correcte dans la boîte de dialogue des fontes (menu Edit/Change font…).

La méthode getFilename de la classe DBMProject dans la JIDBM retourne le nom du fichier LUN lorsqu’on utilise un module hors DB-MAIN.

Elargissement de 0,05 millimètres des traits gras pour Windows 7.

Nouveautés :

Si la recherche de texte échoue, on propose de choisir une vue plus complète pour effectuer la recherche.

Nouvelles méthodes dans la classe Mapping de la librairie JIDBM (findMappingRelationshipType, findMappingAttribute, initializeMapping, setMapping et getListMapping).


Version 9.1.4 [15 juin 2011]

La version 9.1.4 est une consolidation importante de la version 9.1.3. Comme nouvelles fonctionnalités, on peut citer les extracteurs JDBC et PL/I, une vue complète des schémas (avec leurs objets) dans l’explorateur de projets, le verrouillage des fichiers LUN et un générateur Firebird.

Bogues corrigés :

Dans la boîte de propriété, le nom de l’objet ne passe plus à la ligne s’il est trop long (il est coupé).

La couleur de fond des rôles (et des autres types de liens) est identique à celle des fenêtres.

Les méthodes JIDBM (copyAttribute, transformMultivaluedIntoMonovaluedAttribute, transformMonovaluedIntoMultivaluedAttribute, transformMultivaluedIntoAttributeList, convertAttribute, materializeAttribute, disaggregate, transformIntoAttribute, addTechnicalIdentifier, transformIntoMultivaluedAttribute, transformIntoAttribute and transformIntoObjectAttribute) ne retourne pas le bon type casting pour les objets.

L’extracteur IDS/II reconnaît le type UNSPECIFIED et stocke plus d’information sur les sets (mode, nom, …) dans le référentiel de DB-MAIN.

Le copier/coller de rôles entre une vue textuelle et un vue graphique ne plante plus DB-MAIN.

Le copier/coller de flux de contrôle, de flux d’objects ou des liens entre cas d’utilisations ne plante plus DB-MAIN.

Amélioration et correction du chargeur et déchargeur XML.

Correction des chargeurs ISL et XML pour avoir des descriptions lisibles.

Le renouvellement du numéro de licence est possible lorsque la date de validité est expirée.

Correction de la valeur de retour des méthodes transformIntoAttribute et transformIntoObjectAttribute de la classe DBMRelationshipType (JIDBM).

La création et la destruction d’objects sont interdites dans les vues DB-MAIN.

Les commentaires dans les fichiers générés par le générateur MySQL sont suivis d’un espace pour être conforme à la syntaxe MySQL.

Dans la méthode transformIntoEntityType de la classe DBMAttribute (JIDBM), la boîte de dialogue pour choisir le type de transformation (par instance ouvaleur) n’est pas affichée si le paramètre show est faux.

Correction de la méthode equals dans la classe DBMGenericObject de la JIDBM.

Correction de la méthode executeMenu de la classe DBMLibrary (JIDBM) qui ne fonctionnait pas sous Linux.

Correction des méthodes delete sur les classes non terminales (elles ne détruisent rien).

Correction des méthodes setMetaProperty?Type?ListValue qui ne font rien lorsque le tableau de valeurs est vide.

Dans la boîte de dialogue de création des ensemble de produits (Product/New set…), la gestion des déplacements d’éléments entre les deux listes a été corrigées.

Correction de l’extracteur IMS lorsqu’on extrait deux fois la même DBD.

Nouveautés :

Ajout d’un module Java pour extraire les structures de bases de données relationnelles à partir de JDBC (dans le répertoire plugins/jdbc du répertoire d’installation de DB-MAIN).

L’explorateur de projet peut afficher les composants des schémas de données et traitements.

Lorsqu’un utilisateur ouvre un fichier LUN, il est verouillé pour empêcher un autre utilisateur de le modifier.

Ajout de nouvelles méthodes à l’interface Java d’accès à DB-MAIN (jidbm) ainsi qu’un librairie d’extension (jidbmx).

Dans la librairie Java, ajout de méthodes pour charger et décharger des fichiers ISL et XML dans le référentielle DB-MAIN.

Extracteur PL/I est disponible (menu File/Extract/PL/I…)

Les attributs de type Sequence sont gérés dans les générateurs Mysql (auto_increment), PostgreSQL (serial ou bigserial) et SQLite (integer primary key autoincrement).

Ajout d’une méthode hashCode sur la classe DBMGenericObject (JIDBM).

Ajout d’une méthode copySchema sur la classe DBMSchema (JIDBM).

Ajout d’une méthode generateSQL sur la classe DBMSchema (JIDBM).

Ajout de méthodes getUpdated, lockUpdated et unlockUpdated sur la classe DBMSchema pour verouiller le schéma lorsqu’on le modifie.

Ajout de méthodes is?Class? sur la classe DBMGenericObject (JIDBM) pour faciliter la détermination du type d’un objet.

Ajout d’un paramètre à la méthode transformIntoAttribute de la classe DBMRelationshipType pour interdire ou autoriser les attributs de référence multivalués.

Dans la boîte de configuration, ajout du type ‘Sequence’ dans la section ‘Transformations/Technical identifier type’ permettant de créer des identifiants techniques de séquentiel (auto-incrément).

Ajout d’une classe Transformations dans la JIDBMX permettant la transformation d’un schéma conceptual en schéma relationel et inversément.

La fonction Quick SQL (menu Transform) conserve le schéma relationel à partir duquel on génère le fichier de script de création SQL.

Remplacement du générateur SQL InterBase par un générateur SQL Firebird.

Dans la boîte de dialogue de création des ensembles de produits (menu Products/New set…), la sélection multiple est gérée dans les listes et les noms des éléments sont préfixés par leur type (S pour schéma et T pour texte).

Création systématique des propriétés utilisateur physLen et physType sur les attributs atomiques dans tous les projets.

La fonction de recherche (menu [Assist/Text analysis/Search…]) fonctionne également sur les noms courts.


Version 9.1.3 [Linux – 23 novembre 2010]

La version 9.1.3 est la première version Linux stable, une consolidation importante de la version bêta 9.b1. Le numéro de version a été ajustée pour correspondre à celle de la version Windows.

Bogues corrigés :

Le choix de valeurs dans une liste de la boîte de propriétés n’est pas sauvegardé lors de la validation des modifications.

Sous certaines conditions, le redimensionnement de la boîte de propriétés boucle lorsqu’un produit est sélectionné dans la fenêtre du projet.

Intégration des fonctions d’import/export (menu [File/Import] et [File/Export]) dans DB-MAIN.

The menu [Product/copy product…] dans la fenêtre d’un projet ne plante plus DB-MAIN.

L’ouverture d’un fichier texte inexistant dans la fenêtre d’un projet plante DB-MAIN.

Le nom du fichier LUN ouvert n’apparaît pas dans le titre de la fenêtre principale.

Lorsqu’on utilise la fonction « Second window » (menu [View/Second window]), le changement de type de fenêtre ne fonctionne pas sur la fenêtre maître.

L’usage du clavier (suppression, déplacement, …) ne fonctionne pas dans la fenêtre courante lorsqu’on a sélectionné un objet affiché dans la boîte de propriétés.

Les accélérateurs (CTRL+flèches, ALT+flèches, …) ne marche pas dans la fenêtre courante.

La génération PostgreSQL (menu [File/Generate/PostgreSQL…]) ne plante plus DB-MAIN.

Correction de la fonction print (menu [File/Print…]) pour conserver la taille et imprimer les textes des graphiques.

Nouveautés :

La fonction « Copy Graphic » (menu [Edit/Copy graphic]) est implémentée. Si le presse-papier n’accepte pas le format bitmap, l’image est sauvegardée dans un fichier BMP ou JPG.

Le drag and drop de fichiers texte dans la fenêtre d’un projet est implémenté.


Version 9.1.3 [Windows – 9 novembre 2010]

La version 9.1.3 est une consolidation de la version 9.1.2.

Bogues corrigés :

La transformation globale « Technical description – remove – (un)mark » (menu [Assist/Global transformation…]) traite également les collections.

La présence (ou l’absence) de toutes les barres d’outils est correctement sauvée dans le fichier db_main.ini.

Dans la boîte de dialogue d’édition d’une contrainte, le groupe sélectionné n’est pas toujours celui définit par la contrainte (si elle existe déjà).

La modification du nom d’un « action state » ou d’un « object state » dans la boîte de propriétés ne modifie plus systématiquement le type de leurs « object flows » (output).

Lors du chargement d’un fichier LUN, l’ordre de création des produits (schémas ou textes) d’un projet est gardé.

Les définitions de concepts sont visibles dans le « First steps » (menu [Help/First steps]).

Correction de l’exemple d’un appel de plug-ins Java à partir de l’assistant d’analyse de schéma dans l’aide (Menu [Help], section « Assistants – Schema analysis – Using plug-in constraints »).

Dans l’extracteur IMS, correction de l’extraction des LCHILD « PAIR ».

Correction de l’extraction de sous-schémas IDS/II dans l’extracteur COBOL.

Le changement d’un vue textuelle en une vue graphique positionne automatiquement l’élément sélectionné au centre de la fenêtre.

Le touche tab sur une vue textuelle place tous les objets au centre de la fenêtre. Cela fonctionnait uniquement pour les types d’entités et les types d’associations.

Le double click sur un schéma dans la fenêtre d’un projet ne plante plus DB-MAIN.

Génération des comments pour les tables et les colonnes dans le générateur MySQL (menu [File/Generate/MySQL]).

Lors de l’exécution de plug-in Java, certaines librairies ne sont pas prises en compte si le contenu du fichier .jidbmclasspath est plus grand que 260 caractères.

Les méthodes getMetaPropertyValue, getMetaPropertyListValue, setMetaPropertyValue et setMetaPropertyListValue de l’interface Java pour DB-MAIN sont maintenant insensibles à la casse en ce qui concerne le nom de la meta-propriété.

Les méthodes createSchema, createText et createProductSet de l’interface Java ne plantent plus DB-MAIN lorsqu’on essaye de créer un objet avec un nom existant.

Renommage de la méthode transformMultivaluedRoleIntoRelationshipType en transformRoleIntoRelationshipType dans la classe DBMLibrary de l’interface Java pour DB-MAIN.

Lors de la copie d’un schéma, l’ordre des types d’entités dans les collections est gardés.

Correction du lien dans la boîte de dialogue pour la mise à jour du numéro de licence.

Nouveautés :

Nouvelles transformations primitives dans l’assistant de transformations globales avancées : CONCATENATE (transformation d’attributs multivalués en attributs monovalués) et CONVERT (conversion du type de collection d’attributs multivalués).

Ajout de boutons dans la barre d’outils standards pour les vues textuelles (compactes, étendues et triées) et les vues graphiques (compactes et dépendances).

Ajout d’un bouton « Second window » (menu [View/Second window]) dans la barre d’outils standard.

Un schéma créé avec un des extracteurs est directement montré en vue textuelle étendue (à la place de la vue graphique standard).

L’extracteur COBOL accepte les déclarations de sous-schéma IDS/II.

Dans l’extracteur IMS, si les LCHILD sont extraits et que le parent logique n’existe pas encore (référence en avant), le parent logique est créé.

Quand on utilise le menu [View/Second window], le cadre est divisé en deux pour montrer les deux fenêtres simultanément. Le type de la seconde fenêtre est choisi en fonction du type de la fenêtre maître.

Le nom du fichier LUN est mis dans les entêtes des fichiers de déclarations SQL générés à partir du menu [File/Generate].

Le nom du fichier LUN ouvert est accessible dans l’interface Java pour DB-MAIN.

Possibilité de démarrer DB-MAIN en ligne de command avec les paramètres -pXXX -s[yn] pour déboguer les plugins java lancé à partir de DB-MAIN.


Version 9.b1 [Linux – 15 juillet 2010]

La version 9.b1 est une consolidation de la version 9.b0.

Bogues corrigés :

L’enregistrement du log contient des noms erronés pour les modifications et transformations.

La console Voyager ainsi que la fenêtre résultat de l’assistant d’analyse peuvent être fermées.

Les caractères « _ » apparaissant dans les titres des menus contextuels ont disparu.

La création d’object state dans les diagrammes d’activités ne plante plus DB-MAIN.

L’impression de schéma ne plante plus DB-MAIN.

Nouveautés :

L’extracteur COBOL a été porté sous Linux (uniquement disponible pour un usage professionnel).

Les fichiers temporaires (créés au chargement d’un fichier LUN) sont stockés dans le répertoire /tmp.


Version 9.1.2 [Windows – 13 juillet 2010]

La version 9.1.2 est une consolidation de la version 9.1.1 avec des nouvelles fonctionnalités comme un générateur SQLite.

Bogues corrigés :

Les modifications en cours dans la boîte de propriétés sont enregistrées quand on exécute un modules des barres d’outils.

La fermeture de la fenêtre de résultats de l’assistant d’analyse de schémas rend la main à l’application.

La suppression d’un objet dans une vue textuelle rafraîchit la boîte de propriétés.

L’objet en cours de modification dans la boîte de propriétés est mis à jour s’il est à nouveau sélectionné.

La création d’un premier attribut (bouton « First attribute » dans la boîte de propriétés) pour un attribut simple propose un nouveau nom à la place du nom de son père.

Lorsqu’on change de fenêtre (pour les schémas, textes ou projet), la boîte de propriétés est automatiquement rafraîchie en fonction de l’élément sélectionné dans la fenêtre courante.

La fermeture de la fenêtre d’un texte n’arrête plus DB-MAIN si on a ajouté une description sur la première ligne.

Le changement de couleur dans la boîte de configuration (menu File/Configuration…/Method et View settings) arrêtait l’application.

Dans les diagrammes d’activités et les cas d’utilisation, les boutons de création restent enfoncés tant qu’on n’a pas quitté le mode création.

Les sections pour les menus et barres d’outils utilisateur ne sont plus dupliquées dans le fichier db_main.ini.

Le générateur MySQL met en commentaire les instructions « COMMENT ON … » non reconnue par MySQL.

L’interface Java pour DB-MAIN traite correctement les lettres accentuées.

La fonction MessageBox affiche correctement les messages dans les modules écrits en Voyager 2.

Dans l’extracteur SQL, les numéros de ligne ne sont plus décalés dans les messages d’erreur.

L’extracteur SQL accepte le type double avec un ou deux paramètres (ex. : DOUBLE(5,1)).

Dans l’extracteur IDS/II, l’extraction des « KEY » des sets sans déclaration « DUPLICATES » ne génèrent plus un identifiant.

L’extracteur COBOL traite les redefines définis sur la première ligne de la déclaration COBOL.

Nouveautés :

L’appel à un module manquant à partir des barres d’outils ou des menus utilisateur affiche un message d’erreur.

L’extracteur SQL tient compte des noms de schema dans les requêtes de création (CREATE TABLE et CREATE VIEW). Le nom de l’élément créé devient nom_objet »| »nom_schema.

Dans l’extracteur SQL, on a ajouté la propriété utilisateur « codeDecode » pour stocker les déclarations « FOR ENCODING DECODING ALWAYS CALL … ».

DB-Main dispose d’un générateur de DDL SQL pour SQLite.

Dans les diagrammes d’activités, pour la sélection d’un objet dans la boîte de propriétés d’un flux d’objet, on propose les noms des objets avec leurs états pour distinguer les objets qui ont plusieurs états dans le même schéma.

Le help a été mis sous le format HTB ce qui permet de disposer de l’aide sur les plate-formes Windows et Linux.


Version 9.b0 [Linux – 16 avril 2010]

Première version bêta de DB-MAIN sous Linux.


Version 9.1.1 [Windows – 26 février 2010]

La version 9.1.1 est une consolidation de la version 9.1.0 avec des nouvelles fonctionnalités dans l’interface comme le menu contextuel et l’amélioration de l’explorateur de projets et de l’édition dans la boîte des propriétés.

Bogues corrigés :

L’extracteur COBOL n’inverse plus les éléments d’un groupe « Redef ».

Dans la boîte de propriétés graphiques d’un projet, le contenu de la case « [New schema] and [Add text] processes » n’est pas pris en compte lors de la validation.

Dans la boîte de propriétés, le changement de casse de la version d’un produit n’est pas pris en compte comme une modification.

Dans la boîte de dialogue des méta-propriétés, on ne peut plus donner un type quelconque.

Dans la boîte de dialogue des méta-propriétés, correction de la synchronisation des valeurs pré-définies avec la description sémantique.

DB-MAIN ne plante plus quand on marque une note dans un projet.

Le message dans la bar de statut pour l’entrée de menu « Edit/Goto » n’est plus la concaténation de deux messages.

Correction de l’extracteur SQL pour reconnaître plus de types de MySQL.

Correction du problème de rafraîchissement dans la fenêtre d’un texte lorsqu’on utilise l’ascenseur horizontal.

Le choix de l’épaisseur des traits dans la boîte de configuration est maintenant prise en compte lors du « Copy graphic » dans le presse-papier.

L’extraction SQL des « create view » dans le même schéma que les tables ne duplique plus l’instance du schéma dans la fenêtre du projet.

Ajout d’un ‘s’ à l’entrée « User-defined menu » de la boîte de dialogue de configuration.

Dans un texte, la fonction « Copy » dans le presse-papier ne plante plus lorsqu’il s’agit de la dernière ligne.

Correction de l’import ISL lorsque les valeurs de méta-propriétés étaient trop grandes (supérieures à 255 caractères).

Si un texte est vide, on n’affiche plus le message « Can’t open file » et les cliques sur la première ligne du fichier ne plante plus DB-MAIN.

Dans la boîte de dialogue de configuration, le petite boîte dans le coin supérieur gauche a disparu.

La création d’un objet à l’aide des boutons de la boîte de propriétés lorsque l’objet courant n’est pas valide ne plante plus DB-MAIN.

La modification d’un stéréotype d’un rôle dans un diagramme de classes UML s’appliquait au mauvais rôle.

Les descriptions techniques d’un produit dans la vue du projet sont sauvegardées.

Suppression de la caracteristique ‘checkable’ des menus « Edit/Select marked » et « View/Move window » qui affichait ou pas l’icône du menu.

Nouveautés :

Le clique droit sur un ou plusieurs menus contextuels affiche un menu contextuel (disponible dans toutes les vues).

La sélection incrémentale se fait avec le bouton Control dans les vues graphiques afin de mieux respecter les standards habituellement admis.

Possibilité de donner une valeurs particulière pour l’épaisseur des traits concernant le menu « Copy Graphic dans la boîte de configuration.

L’extracteur SQL récupère les schémas dans les collections de type « SQLSchema ».

L’extracteur SQL récupère les types non DB-MAIN dans la propriété utilisateur « physType » (avec les paramètres %l et %d).

L’extracteur IDS/II parse correctement les composants de clés, crée l’ordre des composants des « calc key » et supprime l’ajout automatique de l’enregistrement « SYSTEM ».

Les générateurs SQL utilisent la propriété utilisateur « physType » (avec les paramêtres %l et %d).

Les éléments de l’explorateur de projet trie les objets alphabétiquement par type (par ordre les schémas de données, les schémas de traitement, les textes, les ensembles de produits et les processus d’ingénierie).

L’explorateur de projet affiche les ensembles de produits.

Synchronisation de la sélection entre l’explorateur de projets et sa fenêtre graphique.

La création d’un objet positionne automatiquement le curseur sur le premier champ éditable de la boîte de propriétés.


Version 9.1.0 [Windows – 2 décembre 2009]

La version 9.1.0 est une consolidation de la version 9.0.1 avec des nouvelles fonctionnalités dans l’interface Java pour DB-MAIN (JIDBM).

Bogues corrigés :

La copie graphique ne tronque plus les dessins collés dans un logiciel de présentation.

Correction de la transformation de relations IS-A (avec une contrainte de disjonction ou de totalité) en types d’association.

Correction de la destruction d’objets dans une vue textuelle compacte.

Le bouton DEL permet d’effacer une note.

Correction du changement de type d’une attribut décomposable en attribut atomique (et inversement).

Correction de la création d’un attribut via les boutons de création de la boîte de propriétés.

Prise en compte des facteurs de zoom et de réduction personnalisés dans la boîte de gestion des paramètres graphiques.

Amélioration de la gestion des écrans.

Correction du problème de rafraîchissement du fond des boîtes d’outils utilisateurs.

Possibilité de créer des groupes d’attributs à partir des boutons GR et ID pour autant que tous les éléments sélectionnés appartiennent à un attribut décomposable multivalué.

Modification du générateur MySQL pour résoudre des problèmes de commentaires « –« .

Correction du transfert des méta-propriétés pour la transformation d’un groupe en attribut multivalué.

Correction dans la gestion des domaines d’un attribut utilisateur dans la boîte de propriétés.

Correction de la transformation d’un type d’association en attribut lorsque le groupe de référence contient un attribut décomposable.

Correction du rafraîchissement des plans de marquage.

Affichage de la bonne contrainte dans la boîte de dialogue de gestion des contraintes.

Correction de l’extraction à partir d’un fichier qui ne crée pas de schéma.

Nouveautés :

Un double clic sur un objet positionne le curseur sur le premier champ éditable de la boîte des propriétés.

Renommage du package jidbm en com.dbmain.jidbm.
N’oubliez pas de modifier les « import » de vos modules Java.

Ajout de méthodes donnant accès aux transformations de DB-MAIN (transform…).

Ajout des interfaces DBMAttributeOwner et DBMProcessingUnitOwner.

Ajout de méthodes pour la copie d’objets (copy…).

Ajout de créateur vérifiant l’unicité de l’objet crée (createUnique…).

Redéfinition de la fonction « equals » sur la classe DBMGenericObject (comparaison de deux objets sur base de leur identifiant d’objet).

Message d’erreur quand le fichier de licence ne peut pas être créé à cause de problèmes d’accès en écriture au répertoire d’installation de DB-MAIN (spécialement pour Windows Vista et 7).


Version 9.0.1 [Windows – 6 juillet 2009]

La version 9.0.1 est une consolidation de la version 9.0.

Bogues corrigés :

Barres d’outils utilisateur : les modules Java ajoutés à une barre d’outils à l’aide de la boîte de configuration ne fonctionnent pas sans un redémarrage de DB-MAIN.

Vues : la génération d’une vue ouvre une deuxième fenêtre si la vue est déjà ouverte.

Méthodologie : Le menu contextuel « properties » sur les objets d’une méthodologie ne fonctionne pas.

Assistant de transformations globales : le ré-exécution d’un script contenant une règle pour le « Name processing » ou un commentaire plante DB-MAIN.

Vues graphiques : le déplacement d’objets sélectionnés est très lent lorsque la souris est en dehors de la fenêtre courante.

Impression: l’impression de plusieurs pages imprime plusieurs fois la première page.

Recherche de texte : la recherche sur les noms de « state », « control flow » ou « object flow » ne fonctionne pas.

Vues textuelles et graphiques : le déplacement des attributs ou groupes à l’intérieur de leur parent à l’aide de la combinaison de touches « Ctrl-Alt-flèche haut (bas) » ne marche pas.

Boîte de propriétés : si un champ de la boîte est édité, le focus sur la fenêtre courante n’est pas complet (les flèches ne déplacent pas les objets sélectionnés).

Fichiers texte : la fonte d’une fenêtre de texte ne peut pas être changée.

Boîte de propriétés : le nom d’un projet ne peut pas être modifié sans planter DB-MAIN.

Boîte de propriétés : problème de rafraîchissement du panneau « User prop » sur un objet sans propriété utilisateur.

JIDBM : les modules Java ne peuvent pas être exécutés si DB-MAIN est lancé à partir d’une console DOS.

Extraction ODBC : problème avec l’extraction de structures de données dans Microsoft SQL Server.

Nouveautés :

Licence : le numéro de licence peut être changé dans la boîte de dialogue « About ».

Fenêtre principale : le nom du fichier LUN ouvert apparaît dans la barre de titre.

Attribut : un attribut simple peut être changé en attribut décomposable et inversement (si l’attribut décomposable n’a pas de sous-attribut).

Boîtes de dialogue : les boutons « Ok » deviennent les boutons par défaut comme dans la version 8.


Version 9.0 [Windows – 6 février 2009]

La version 9.0 a une nouvelle interface développée avec la librairie graphique wxWidgets. Elle est également une consolidation de la version 8.2. Les principales nouveautés sont :

Nouvelle interface efficace et ergonomique :

Nouvelle gestion des fenêtres selon une interface bloc-note plus moderne que l’ancienne interface à documents multiples (MDI).

Nouvelle fenêtre « Project explorer » qui permet de visualiser et d’accéder rapidement aux produits et processus du projet courant.

Nouvelle boîte de propriétés générique pour visualiser et modifier les propriétés de tous les objets du référentiel.

Nouvelles boîtes de dialogue simplifiées pour les transformations.

Améliorations de la librairie d’interface Java (JIDBM) :

Correction des méthodes createSchema, createText et createProductSet dans la classe DBMProject.

Correction de la gestion des caractères accentués dans les noms des objets et les descriptions.

Les créateurs retournent un pointeur NULL si l’objet créé existe déjà.

Améliorations de extracteurs (SQL, IDS, IMS and COBOL).

Correction du générateur MySQL : génération systématique des colonnes de l’identifiant référencé dans la déclaration d’une clé de référence.

Et beaucoup d’autres améliorations et corrections de bogues.