French

Foire Aux Questions

  • Détails - Comment créer une base de données Access à partir de Rever DB-Main ?

    Quelle est la marche à suivre pour créer une base de données Access à partir d'un MPD de Rever DB-Main ?

    Solution :

    • Dans Rever DB-Main, générer du code Access sur un schéma relationnel (menu File/Generate/Access...).
    • Prendre la base de données Access (SQL-Interpreter.mdb) fournie avec Rever DB-Main (par exemple dans le répertoire C:\Program Files\DB-Main x.y.z\plugins\access\).
    • Exécuter le formulaire "Execute SQL script".
    • Choisir le script Access généré par Rever DB-Main ("Find script") et exécuter le script ("Execute script").
    • La base de données Access contient le MPD défini dans Rever DB-Main.
  • Détails - Comment obtenir un MCD à partir d'un MLD/MPD relationnel ?

    Voici la marche à suivre pour obtenir un MCD à partir du MLD/MPD relationnel :

    Solution :

    • Ouvrir le schéma MLD/MPD.
    • Réaliser une copie du schéma (menu Product/Copy product...).
    • Ouvrir le schéma copié.
    • Transformer le schéma pour en faire un MCD. Pour ce faire :
      • Exécuter le menu Assist/Global transformation....
      • Cliquer sur le bouton Predefined.
      • Sélectionner l'entrée Relational rev. eng. et cliquer sur le bouton Ok.
      • Exécuter les transformations. Cliquer sur le bouton Ok.
  • Détails - Comment obtenir un MPD/MLD d'une base de données relationnelle ?

    Voici brièvement exposées les trois façons de récupérer la structure d'une base de données SQL dans Rever DB-Main :

    Solution :

    1. Extraction du DDL (script SQL) :
      Pré-requis : disposer d'un fichier contenant des instructions SQL concernant la construction d'une base de données (CREATE TABLE, CREATE INDEX, ALTER TABLE, ...).
      Marche à suivre :
      • Lancer Rever DB-Main et créer un nouveau projet (menu File/New project...).
      • Exécuter l'extracteur SQL (menu File/Extract/SQL...).
      • Choisir le fichier à extraire.
      • Un nouveau schéma est créé. Double-cliquer dessus et vous verrez toutes les structures récupérées par Rever DB-Main.

      Remarque : Il se peut que certaines instructions ne soient pas reconnues. Notre extracteur étant générique (indépendant des technologies : DB2, Oracle, SQL Serveur, ...), il peut exister des instructions non prises en compte (en particulier, les paramètres techniques comme les informations de stockage). Cela ne pose normalement pas de problème car elles n'ont pas d'impact sur le modèle logique de la base de données. En mettant ces instructions en commentaire, il est possible de passer outre les problèmes d'extraction.

    2. Extraction ODBC :
      Pré-requis : disposer sur sa machine des drivers ODBC permettant d'accéder au type de la base de données concernée et avoir défini une source de données ODBC.
      Marche à suivre :
      • Lancer Rever DB-Main et créer un nouveau projet (menu File/New project...).
      • Exécuter l'extracteur ODBC (menu File/Extract/ODBC...).
      • Choisir l'onglet "Source de données machine". Dans la liste, choisir une source pré-définie (Access, par exemple) ou une source que vous avez vous-même créée.
      • Sélectionner votre base de données. Une boîte de dialogue vous demande un nom de schéma. Remplissez le champ si nécessaire (inutile avec Access par exemple) et cliquer sur OK.
      • Un nouveau schéma est créé. Double-cliquer dessus et vous verrez toutes les structures récupérées par Rever DB-Main.

      Remarque : Il se peut que certaines tables système récupérées ne soient pas nécessaires. Il suffit de les sélectionner et de les supprimer.

    3. Extraction JDBC :
      Pré-requis : disposer sur sa machine des drivers Java JDBC permettant d'accéder au type de la base de données concernée et configurer la variable d'environnement CLASSPATH.
      Marche à suivre :
      • Lancer Rever DB-Main et créer un nouveau projet (menu File/New project...).
      • Créer un nouveau schéma (menu Product/New schema...).
      • Exécuter l'extracteur JDBC (menu File/Execute plug-in...). Ouvrir le fichier "JDBCExtraction.class" dans le répertoire "plugins\jdbc" du répertoire d'installation de Rever DB-Main.
      • Choisir un DBMS (other, si vous ne trouvez pas votre type de base de données). Définir le driver si nécessaire. Donner l'URL de connection. Entrer le login et le mot de passe si nécessaire.
      • Un nouveau schéma est créé. Double-cliquer dessus et vous verrez les structures récupérées par Rever DB-Main.

      Remarque : Il se peut que certaines tables système récupérées ne soient pas nécessaires. Il suffit de les sélectionner et de les supprimer.

    Remarque : L'extraction JDBC, quand elle est applicable, est la meilleure solution pour obtenir un MPD complet de votre base de données.

  • Détails - Comment puis-je modéliser une base de données PostGIS avec des types géométriques dans Rever DB-Main ?

    Rever DB-Main est un outil de modélisation de données générique. Il n'est pas spécialisé pour des bases de données spécifiques comme les bases de données géographiques. Dans ce contexte, par exemple, la longitude et la latitude ne sont pas des types d'attributs standards dans Rever DB-Main.
    Mais vous pouvez définir vos propres types spécifiques dans les propriétés définies par l'utilisateur.

    Solution : Par exemple, sélectionnez un attribut. Dans la boîte de propriétés (menu Windows/Property box, si cela n'apparaît pas à l'écran), cliquez sur l'onglet "User prop.".
    Sur la ligne "physType", vous pouvez entrer votre propre type (par ex. Latitude).
    Vous pouvez aussi donner une valeur comme "latitude(%l)" où %l représente la longueur d'attribut définie dans l'onglet "Prop" (%d pour le nombre de décimales).

    Les générateurs SQL prennent en compte la propriété "physType" si pas vide. Vous pouvez également développer votre propre générateur de postGIS (plug-in java) à l'aide de l'interface Java pour Rever DB-Main (Voir le fichier "SQLGenerator.java" dans le répertoire "plugins/sql" de votre répertoire d'installation Rever DB-Main).

  • Détails - Comment récupérer dans Rever DB-Main un MPD Access ?

    Si vous souhaitez par rétro-ingénierie récupérer un MPD d'une base de données implantée en Access avec Rever DB-Main.

    Solution : Pour récupérer dans Rever DB-Main un MPD Access, voici la marche à suivre :

    • Lancer Rever DB-Main et créer un nouveau projet (menu File/New project...).
    • Exécuter l'extracteur ODBC (menu File/Extract/ODBC...).
    • Choisir l'onglet "Source de données machine". Dans la liste, choisir "MS Access Database" et cliquer sur OK.
    • Sélectionner votre base de données Access. Une boîte de dialogue vous demande un nom de schéma (ce qui n'a pas d'intérêt dans le cadre d'Access). Laisser le champ vide et cliquer sur OK.
    • Un nouveau schéma est créé. Double-cliquer dessus et vous verrez toutes les informations récupérées par Rever DB-Main.

    Il se peut que certaines tables système récupérées ne soient pas nécessaires (comme MSysAccess, ...). Il suffit de les sélectionner et de les supprimer.

  • Détails - Problème de génération de code SQL pour créer votre base de données relationnelle

    Lorsque vous essayez de générer le script SQL de votre MCD via le menu [File/Generate] et que le script SQL généré ne répond pas à vos besoins (problème de syntaxe, manque d'information), quelle solution vous reste-t-il ?

    Solution : Nous vous conseillons d'utiliser les plugins JAVA pour créer votre propre générateur. Pour ce faire, vous disposez d'une bonne base avec le programme SQLGenerator.java du répertoire plugins/sql de l'installation Rever DB-Main. Vous pouvez utiliser et transformer ce programme pour répondre à vos besoins.

  • Linux - DB_MAIN.INI corrompu sous Linux

    Vous pourriez rencontrer ce problème : sous Linux, il n'y a pas de bouton disponible pour dessiner quoi que ce soit (seulement le bouton Zoom factor et le bouton Mark).

    Solution : Cela semble être un problème de ressources avec Rever DB-Main. Vous pouvez supprimer le fichier DB_MAIN.ini dans votre répertoire /home/username/.db_main et essayez à nouveau.

  • Linux - Erreur de librairies au lancement de Rever DB-Main sous Linux

    Il s'agit principalement de résoudre les problèmes de librairies manquantes pour exécuter la version Linux de Rever DB-Main.

    Si vous recevez l'erreur suivante à l'écran :

    ./db_main: error while loading shared libraries: libwx_gtk2_core-x.y.so.0: cannot open shared object file: No such file or directory

    Solution : Assurez-vous que vous avez bien mis à jour la variable d'environnement LD_LIBRARY_PATH

    Le chemin vers le répertoire bin de Rever DB-Main doit s'y trouver. Dans le fichier readme.html, on vous propose de mettre à jour les variables d'environnement comme ceci :

    # Edit the .bashrc file (.profile in some environment) in the home directory
    # and add the following lines (adapt the ~/db-main/bin directory to the one chosen previously):
    export DB_MAIN_BIN=~/db-main/bin
    export PATH=$DB_MAIN_BIN:$PATH
    export LD_LIBRARY_PATH=$DB_MAIN_BIN:$DB_MAIN_BIN/../java/jre/lib/i386/client:$LD_LIBRARY_PATH

    Si vous recevez une autre erreur de librairie :

    Solution : Assurez-vous que vous n'avez pas essayé d'installer une version 32 bits de Rever DB-Main sous un Linux 64 bits (ou inversément). Si c'est le cas, téléchargez la version conforme à votre système d'exploitation.

  • Linux - Problème de compatibilité de fichiers LUN entre Linux et Windows

    Si vous utilisez la version Linux de Rever DB-Main, vous pouvez rencontrer des problèmes de compatibilité pour ouvrir un fichier LUN généré sous la version Windows de notre logiciel.

    Vous avez bien la possibilité d'utiliser des fichiers LUN simultanément sur Linux et Windows.

    Solution :

    • Tout d'abord, rappelez-vous que les fichiers LUN sont des fichiers binaires. Si vous transférez ces fichiers par FTP, vous devez choisir l'option binaire.
    • Deuxièmement, vérifiez que Linux et Windows utilisent le même encodage avant d'utiliser Rever DB-Main (par défaut Linux est UTF/8 et Windows CP1252). Si ce n'est pas le cas, vous devez modifier l'encodage du fichier LUN (certains éditeurs de texte ont ces fonctionnalités).
  • Mac - Pourquoi la V11 n’est-elle pas disponible sous MacOs?

    Nous sommes en train de développer Rever DB-Main V11 pour Mac.

    En attendant, vous pouvez continuer à utiliser une version antérieure de Rever DB-Main. Contactez-nous pour obtenir Rever DB-Main V9 sous MacOs X.

  • Notions de Base - Comment ajouter des identifiants à des types d'association ?

    Pour ajouter des identifiants à des types d'association via le menu [New/Group]:

    Solution : Vous devez sélectionner les attributs et/ou les rôles du type d'association qui doivent participer à l'identifiant, ensuite cliquer sur le menu [New/Group] et sélectionner la fonction "Identifier" dans la property box du groupe (ou plus simplement cliquer sur le bouton "ID" de la barre d'outils standard).
    Si ce menu (ou bouton) est grisé, cela signifie que les objets sélectionnés ne peuvent pas former un groupe identifiant du type d'association.

  • Notions de Base - Comment créer des identifiants hybrides ?

    Il existe des commandes pour créer un identifiant hybride (contenant des attributs et des rôles).

    Solution : Dans le schéma LIBRARY (boîte de dialogue ABOUT, bouton [Demo project]), pour créer l'identifiant hybride de COPY (of.BOOK, Copy-No), sélectionner d'abord le rôle [0-N] joué par le type d'entité BOOK dans relationship-type of et les attributs Copy-No de COPY. Après cela, cliquez sur le bouton ID dans la barre d'outils standard pour créer l'identifiant hybride.

  • Notions de Base - Comment créer un attribut de type non standard pour la génération de scripts de création de bases de données?

    Par exemple, si vous cherchez à créer des attributs de type TEXT (c'est-à-dire des attributs qui auront le type TEXT dans une base de données relationnelle), vous pouvez le faire comme ceci :

    Solution : Pour remédier de manière générale à ce type de problèmes, nous avons mis en place un mécanisme qui permet aux générateurs (menu [File/Generate]) de prendre en compte des types physiques propres à un langage (dans notre cas, le type TEXT). Ce mécanisme consiste à mettre à jour la propriété utilisateur "physType" (onglet "User prop." dans la property box). C'est la valeur introduite dans cette propriété qui est prise en compte pour la génération (uniquement si elle existe, sinon on prend le type propre de Rever DB-Main). Cette fonctionalité est disponible depuis la version 9.1.1 de Rever DB-Main.

  • Notions de Base - Comment créer un domaine utilisateur (et des sous-domaines) ?

    Si vous essayez d'ajouter un domaine utilisateur à un projet : comment faire pour qu'il soit décomposable en contenant des sous-domaines ?

    Solution : Dans la boîte de dialogue de création de votre domaine principal (menu [Product/User domain...], bouton [New] or [Modify]), vous avez les boutons [First dom.] et [Next dom.]. Le bouton [Next dom.] crée un domaine utilisateur du même niveau. Par contre, le bouton [First dom.] crée un sous-domaine du domaine courant. Vous pouvez ainsi créer des domaines utilisateur décomposables.

  • Notions de Base - Comment demander à l'utilisateur de rentrer des données pendant l'exécution d'un plugin Java dans Rever DB-Main ?

    La classe DBMConsole permet de capturer le flux de sortie, mais pas de rentrer des données.

    Voici comment procéder pour remédier à cela :

    Solution : Vous pouvez utiliser le code ci-dessous pour faire apparaître une boîte de dialogue pour entrer des données. L'utilisation de cette boîte est simple. Vous lui donnez son titre, la question posée, le type d'icône que vous voulez voir apparaître et elle vous retourne la réponse dans une chaîne de caractères.
     
    Exemple : String response = JOptionPane.showInputDialog(null,
    "What is your name?",
    "Enter your name",
    JOptionPane.QUESTION_MESSAGE);

  • Notions de Base - Comment donner une cardinalité multiple [N,N] à un type d'association ?

    Cette possibilité n'existe pas dans le choix de la ligne "cardinality" de la property box. En effet, Rever DB-Main n'accepte pas de cardinalités N-N pour un rôle car il considère que c'est impossible de vérifier cette contrainte dans une base de données. Cela voudrait dire que chaque instance d'une table jouant un rôle N-N devrait avoir obligatoirement une infinité de liens avec une autre table.

    Solution : Pour créer un type d'association many-to-many [N-N], il suffit de donner la cardinalité 0-N à ces deux rôles.

  • Notions de Base - Comment lancer un plug-in Java (avec ou sans JRE) dans Rever DB-Main ?

    Si vous avez installé la version de Rever DB-Main avec la JRE intégrée, l'exécution d'un plug-in Java doit fonctionner sans intervention.

    Si vous n'avez pas installé la version avec la JRE, voici comment procéder :

    Solution : il vous faut modifier votre variable d'environnement PATH pour y mettre le chemin de la librairie jvm.dll de la JRE installée sur votre ordinateur. Par exemple, ajouter le chemin C:\Program Files\J2sdk1.4.1_03\Jre\Bin\Client dans la variable PATH. Relancer Rever DB-Main pour que la variable modifiée soit prise en compte.

  • Notions de Base - Comment renommer deux ou plusieurs relations avec le même nom ?

    Par exemple, si vous souhaitez renommer un type de relation à l'aide du même nom : la province a district - district a village. Et vous ne pouvez pas écrire 'a' la deuxième fois.

    Solution: Dans Rever DB-Main, les types de relation (comme les types d'entité) doivent avoir un nom unique dans un schéma. Mais vous pouvez utiliser le caractère "pipe" ('|') à la fin des noms pour garantir l'unicité. Vous pouvez renommer les relations 'a|1' entre 'province' et 'district' et 'a|2' entre 'district' et 'village'. A l'écran, vous verrez deux fois 'a'. Le "pipe" et les caractères suivants ne seront pas affichés.

  • Notions de Base - Comment réorganiser les attributs de mes entités ou associations ?

    Si vous souhaitez monter/descendre un attribut dans un type d'entité ou un type d'association.

    Solution : Pour réorganiser vos attributs dans un type d'entité ou dans un type d'association, il vous suffit de sélectionner l'attribut et de taper sur la touche flèche haut (ou bas) du pavé numérique en maintenant simultanément la touche ALT enfoncée. Votre attribut se déplacera alors vers le haut (ou le bas).

  • Notions de Base - Comment représenter des associations réflexives ?

    Voici comment vous y prendre pour créer un type d'association réflexive dans une vue graphique :

    Solution : Vous devez d'abord créer un type d'association (menu [New/Rel type]). Cliquez à l'endroit où vous voulez la créer. Enfoncez la touche ESC pour stopper le mode "création graphique". Ensuite, allez dans le menu [New/Role/Rel-type/Link] pour créer les deux rôles. Cliquez sur le type d'association, tenez le bouton enfoncé et relâchez-le sur l'entité concernée. Répètez la même opération pour le second rôle. Enfoncez la touche ESC pour arrêter le mode "création graphique". Vous avez maintenant un type d'association réflexive.

  • Notions de Base - Comment représenter une entité faible dans Rever DB-Main ?

    Pour représenter une entité dont l'identifiant est relatif à une autre entité.

    Solution : Il est possible de représenter un type d'entité faible dans Rever DB-Main.

    Par exemple, lancez Rever DB-Main et, dans la boîte de dialogue About, cliquez sur le bouton Library (demo project). Ouvrez le schéma LIBRARY/Conceptual en double-cliquant dessus. Dans ce schéma, vous voyez que l'identifiant du type d'entité COPY est composé de son attribut Copy-No et du rôle éloigné 0-N joué par BOOK dans le type d'association of. Dans le cas de COPY, on parle d'entité faible.

    Pour créer un identifiant d'un type d'entité faible, veillez à bien sélectionner le rôle joué par l'entité forte et non pas celui joué par l'entité faible dans la relation qui les relie.

    Pour information, un rôle est l'objet qui a une cardinalité et qui est sur le lien entre deux types d'entité. Généralement (dans le cas d'association binaire reliant deux types d'entités), il y a deux rôles (cardinalités) sur un lien. La cardinalité d'un rôle représente le nombre minimum et maximum de fois qu'une instance d'un type d'entité peut être reliée à des instances du type d'entité lié. Dans un schéma Entité/Association, ce peut être 1-1, 0-N, 1-N, 4-5 (pour autant que la cardinalité minimale soit inférieure ou égale à la cardinalité maximale). Dans un diagramme de classes UML, cela sera 1, *, 1-*, 4-5.

  • Notions de Base - Création d'attributs impossible (grisé dans le menu New)

    Pour créer un attribut, il faut que l'objet pour lequel vous voulez le créer (type d'entité, type d'association ou attribut décomposable) soit sélectionné.

    Solution : Vous devez sélectionner un type d'entité, un type d'association ou un attribut décomposable et aller sur le menu [New/Attribute/First Att...]. Si dans le menu [Attribute] reste grisé, c'est que vous n'êtes pas dans la vue correcte pour voir les attributs créés (par exemple, la vue compacte). Si vous sélectionnez le menu "View/Graph. standard", vous verrez apparaître tous les attributs que vous avez déjà créés.
    Rever DB-Main dispose de plusieurs vues (textuelles ou graphiques) qui permettent de travailler sur tous types de schémas. La vue par défaut d'un schéma est la vue graphique standard.

  • Notions de Base - Est-ce que Rever DB-Main supporte l'héritage ascendant et descendant ?

    L'héritage descendant et ascendant n'est pas implémenté dans Rever DB-Main.

    Solution : Vous devez réaliser la transformation manuellement ou écrire un module Java qui effectue cette transformation.

  • Notions de Base - La barre d'outils graphiques est invisible

    La barre d'outils est fermée.

    Solution : faire apparaître cette barre par le menu Window/Graphical tools

    La barre d'outil est affichée, mais elle est déplacée hors des limites de l'écran.

    Solution : Augmentez la résolution de l'écran pour voir la barre ou éditez le fichier de configuration db_main.ini" (répertoire "Windows" en version 8 et antérieure, répertoire "Documents and Settings\xxx\Application Data\DB-Main" en version 9 et postérieure). En version 8 et antérieure, dans la section [TOOL_POS], mettez la valeur de GRAPH_X à 0 (GRAPH_X=0) et la valeur de GRAPH_Y à 0 (GRAPH_Y=0). En version 9 et postérieure, dans la section [Perspectives], mettez à la variable Layout la valeur vide (Layout=).

  • Notions de Base - Les paramètres de configuration sont inopérants

    Lorsque vous changez la valeur d'un paramètre, vous devez cliquer le bouton change avant de fermer la boîte de dialogue ou les changements ne seront pas sauvegardés.

    Quittez et redémarrez Rever DB-Main (certains paramètres sont lus au démarrage).

    Examinez le contenu du fichier db_main.ini (répertoire "Windows" en version 8 et antérieure, répertoire "Documents and Settings\xxx\Application Data\DB-Main" en version 9 et postérieure). Ce fichier garde tous les paramètres courants.

  • Obtenir de l'Aide - Comment utiliser Rever DB-Main ?

    IMPORTANT pour Windows Vista et Windows 7 : Au premier démarrage, exécutez Rever DB-Main en tant qu'administrateur (clic droit sur le raccourci Rever DB-Main et sélection de Exécuter en tant qu'administrateur) afin de permettre l'écriture du fichier de licence. Pour les démarrages suivants, exécutez Rever DB-Main normalement.

    Il existe un tutoriel de 60 minutes, appelé FirstStep, pour vous aider à démarrer avec la conception de bases de données et avec la manipulation de Rever DB-Main. Ce petit tutoriel est inclus (1st-step.hlp). Il est accessible à partir de la fenêtre de démarrage de Rever DB-Main ou il peut-être utilisé indépendamment.

    Vous pouvez étendre vos connaissances avec le tutoriel d'introduction à la conception de bases de données étendu (Introduction to Database Design, 300 pages). Vous pouvez suivre les douzes leçons et travailler tous les exercices.

    Pour un apprentissage plus approfondi sur la modélisation des données, vous pouvez lire le premier volume de la série Computer-aided Database Engineering (400 pages).

  • Obtenir de l'Aide - Librairies manquantes sous Windows

    Rever DB-Main utilise des librairies dont certaines spécifiques à Visual Studio. Certaines erreurs peuvent apparaître dont :

    The program can't start because api-ms-win-crt-stdio-l1-1-0.dll is missing from your computer. Try reinstalling the program to fix this problem.

    Solution : Suivez ces étapes :

    Installer les mise à jour Windows

    • Aller dans le menu Démarrer - Paramètres - Mises à jour Windows
    • Vérifier les mises à jour
    • Installer toutes les mises à jour disponibles
    • Après l'installation des mises à jour, redémarrer l'ordinateur
    • Après le redémarrage, répéter les étapes ci-dessus jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de mises à jour à faire.

    Si le problème persiste

    • Télécharger le Redistribuable Visual C++ pour Windows :
      • Pour Windows 64-bit: Redistributable Visual C++ pour Visual Studio 2015 (64-bit).
      • Pour Windows 32-bit: Redistributable Visual C++ pour Visual Studio 2015 (32-bit).
    • Exécuter vcredist_x64.exe (64-bit) ou vcredist_x86.exe (32-bit) et sélectionner "Désinstallation".
    • Exécuter vcredist_x64.exe (64-bit) ou vcredist_x86.exe (32-bit) à nouveau et sélectionner "Installation et redémarrage de l'ordinateur".
  • Obtenir de l'Aide - Pourquoi demandez-vous une modique contribution pour Rever DB-Main?

    Rever a dû agrandir son équipe afin d’être capable d’assurer le support auprès des 190.000 utilisateurs de DB-Main dans le monde. Notre nouveau plan de développement donnera lieu à de toutes nouvelles versions de Rever DB-Main avec des interfaces modernes et de nombreuses nouvelles fonctionnalités.

    Ces investissements ont un coût. C’est pourquoi nous demandons une petite contribution fixée à 5€ HTVA par mois (60€ HTVA par an).

  • Obtenir de l'Aide - Problème d'installation sur Centos

    Si vous essayez d'installer Rever DB-Main sur Centos 6.0 / i386, sous VMWare Fusion 4 (nouvelle installation), vous pouvez rencontrer un problème pour lancer Rever DB-Main, libtiff est manquant.

    db_main: error while loading shared libraries: libtiff.so.4: cannot open shared object file: No such file or directory

    Solution : Vous pouvez essayer de localiser la bibliothèque libtiff sur Centos : "locate libtiff.so". Si vous trouvez une autre version (par ex. libtiff.so.3), vous pouvez faire un lien symbolique avec "sudo ln -s /usr/lib/libtiff.so.3 /usr/lib/libtiff.so.4" et relancez Rever DB-Main.

  • Obtenir de l'Aide - Puis-je obtenir des licences de groupe pour Rever DB-Main?

    Oui, Rever propose la possibilité d’obtenir des licences de groupe à un prix réduit pour les grandes organisations, les universités et les hautes écoles. Contactez-nous pour avoir une proposition basée sur vos besoins spécifiques.

  • Obtenir de l'Aide - Que doivent faire les utilisateurs de l’Université de Namur pour télécharger Rever DB-Main?

    Une licence académique spéciale est disponible pour les utilisateurs de l’Université de Namur. Assurez-vous d’utiliser votre adresse e-mail @unamur.be sur le formulaire de téléchargement et de sélectionner UNamur dans la liste déroulante.

  • Obtenir de l'Aide - Quelle est la différence entre la clé de licence et le fichier de licence?

    Après avoir téléchargé Rever DB-Main, vous recevez automatiquement un e-mail avec votre clé de licence. Pendant l’installation, il vous sera demandé de rentrer cette clé de licence dans une fenêtre pop-up. Cette clé de licence active le logiciel pour une période de 30 jours.

    Une fois cette période terminée, il vous faudra un fichier de licence pour continuer à utiliser Rever DB-Main. Cliquez sur GET LICENSE dans la fenêtre pop-up pour acheter votre licence d’1 an dans le webshop de Rever. Une fois votre commande effectuée, vous recevrez automatiquement un e-mail avec votre nouvelle clé de licence. Suivez les instructions de l’e-mail pour télécharger le fichier de licence et ainsi pouvoir le rentrer dans DB-Main.

  • Obtenir de l'Aide - Rever DB-Main me pose des questions lorsque j'essaie d'ouvrir certains projets

    Ces questions concernent des projets développés avec les versions 1 à 3 de Rever DB-Main. De nouveaux concepts ont été ajoutés aux versions ultérieures et Rever DB-Main essaye de convertir les anciens projets pour les adapter à ces nouveaux concepts. Vos projets ne seront pas corrompus quelle que soit la réponse que vous donnez aux questions.

    Première question : "Convert the parameters in the descriptions into dynamic properties?" (Convertir les paramètres des descriptions en propriétés dynamiques ?)

    Explication : Il existe deux manières d'ajouter des méta-propriétés dans Rever DB-Main (voir tutoriels et manuel de référence): les anciens paramètres semi-formels (les expressions "#property=value#" dans les descriptions sémantiques et techniques) et les propriétés dynamiques, plus formelles (visualisables avec le bouton PROP). Cette question vous demande si vous voulez convertir les paramètres semi-formels en propriétés dynamiques. Vous pouvez répondre "yes" en tout sécurité.

    Deuxième question : "Convert connections into processes?" (Convertir les connexions en processus ?)

    Explication : Dans les versions précédentes, les schémas et autres produits étaient indépendants les uns des autres et des flèches (connexions) les reliant indiquaient simplement des relations informelles. Dans les versions plus récentes, les relations entre produits sont précisément définies par des processus (un processus utilise certains produits pour construire d'autres produits). Cette question vous demande si vous voulez convertir les relations informelles en processus (fictifs). Vous pouvez répondre "yes" en toute sécurité.

  • Obtenir de l'Aide - Rever DB-Main ne peut pas ouvrir un projet

    Rever DB-Main est compatible de manière ascendante. Cela veut dire que tout projet développé avec la version X peut être importé par toute version Y avec Y>=X. Cependant, Rever DB-Main n'est pas compatible de manière descendante car son référentiel s'étend au fil du temps.

    Solution : Utilisez la version correcte. Vous pouvez aussi essayer d'exporter le projet au format ISL ou XML (File/Save as au format *.ISL ou *.XML), qui est moins sensible au numéro de version pour les projets qui n'utilisent pas les dernières nouveautés de l'atelier.

    Le projet peut être corrompu. Vous pouvez en envoyer une copie au support technique qui pourra peut-être vous aider à le récupérer.

  • Obtenir de l'Aide - Rever DB-Main refuse votre numéro de licence

    Rever DB-Main ouvre la boite de dialogue de gestion des licences au démarrage lorsqu'il ne trouve pas le fichier de licence ou lorsque la licence n'est plus valide.

    Pour introduire le numéro de licence, cliquez sur « Enter license » et entrez le numéro de licence dans « Enter your license number : ». Si, après l'introduction du numéro et avoir cliqué sur le bouton « OK » vous avez un message d’erreur, cela signifie que le numéro de licence est erroné.

    Solution : Vérifiez que vous introduisez un numéro de licence compatible avec la dernière version de Rever DB-Main. Vous devez utiliser le numéro de licence envoyé automatiquement par e-mail. Si le numéro de licence est compatible avec la version, vérifiez qu'il a été correctement introduit. Si le problème persiste, veuillez nous contacter.

    Si, après l'introduction du numéro, le message [Your license has expired. Please upgrade your license to keep using DB-Main (revershop.rever.eu)] apparaît, cela signifie que la date de validité du numéro de licence est dépassée.

    Solution : Renouveler votre numéro de licence en allant sur le webshop de Rever.

    Si, après l'introduction du numéro, le message [Impossible to generate the DB_MAIN.LIC file. Check that you have write permissions on the Rever DB-Main setup directory.] apparaît, cela signifie que Rever DB-Main n'a pas les permissions nécessaires pour écrire le fichier de licence dans son répertoire d'installation. Ce problème apparaît surtout sous Windows Vista et Windows 7.

    Solution : Exécutez Rever DB-Main en tant qu'administrateur (clic droit sur le raccourci DB-MAIN et sélection de Exécuter en tant qu'administrateur). Lors des démarrages suivants, exécutez Rever DB-Main normalement.

  • Schémas - Comment faire une copie EPS pour LaTeX dans une vue graphique ?

    Vous souhaitez utiliser vos schémas pour illustrer un rapport LaTeX, dans un format EPS ou PDF ?

    Solution : Rever DB-Main n'a pas de sortie EPS/PDF. Pour utiliser des vues graphiques dans un document, vous devez sélectionner les éléments d'un schéma qui doivent être pris en compte. Allez dans le menu "Edit/Copy graphic" (ou clic droit de la souris). Sous Windows, l'image est sauvegardée dans le presse-papiers. Sous Linux, elle est sauvegardée dans un fichier BMP, PNG ou JPEG. Pour utiliser le résultat dans LaTeX, il faudra utiliser un outil de conversion d'images vers EPS/PDF.

  • Schémas - Des objets distants peuvent devenir inactifs dans de grands schémas

    L'espace graphique de Rever DB-Main est très grand, couvrant plusieurs kilomètres carrés avec une résolution de un micron. Cependant, Windows limite la taille de ses fenêtres à 64 mètres carrés. Un schéma particulièrement grand peut être obtenu de manière automatisée, en faisant de la rétro-ingénierie par exemple. Dans ce cas, en effet, les types d'entités créés sont affichés côte à côte, ce qui fait qu'un schéma de plus de huit mètres de large est relativement courant. Un object graphique positionné au-delà de cette limite ne se dessine pas correctement.

    Solution : Utiliser un plus petit facteur de zoom pour ramener l'objet dans la zone gérée par Windows. Ces objets éloignés peuvent alors être déplacés et ramenés vers le centre du schéma.

  • Schémas - Gestion de grands schémas

    Les gros projets sont toujours difficiles à gérer. De grandes quantités de types d'entité sont difficiles à intégrer dans le schéma principal.

    Solution : Nous vous conseillons de développer chaque sous-système séparément dans un schéma d'un même projet Rever DB-Main.
    Lorsque les sous-systèmes seront terminés, nous vous proposons de les intégrer (par copier/coller) dans un schéma intégré. Cela vous permettra de créer les connexions entre sous-systèmes.
    Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez visualiser vos schémas dans des vues textuelles (menu View/Text ...). Lorsque nous travaillons sur de gros schémas, nous utilisons ces vues qui ont été créées pour la circonstance. Ce sont des hypertextes qui offrent une palette de fonctions de navigation intéressantes. Nous vous conseillons de consulter l'aide pour de plus amples informations.

  • Schémas - La taille d'un fichier LUN augmente anormalement

    Si vous constatez que, malgré le peu de modifications apportées à un projet, la taille du fichier LUN augmente anormalement. Il se peut que, volontairement ou non, vous ayez activé l'enregistrement de toutes les opérations que vous réalisez sur un schéma. Cela a pour conséquence de créer un fichier de log (historique des opérations) qui est enregistré automatiquement dans votre fichier LUN lors de chaque sauvegarde.

    Solution : Pour tous les schémas de votre projet, vérifiez que le traçage est désactivé (menu Log/Trace) et, si nécessaire, effacez le log déjà enregistré (menu Log/Clear log). Avant de détruire le log, vous pouvez également le sauvegarder dans un fichier différent du fichier LUN (menu Log/Save log as...) afin de le rejouer plus tard (menu Log/Replay). Pour finaliser le nettoyage du fichier LUN, sauvegardez votre projet.

  • Schémas - Le rafraichissement d'écran est ralenti avec de grands schémas

    Rever DB-Main utilise un algorithme intelligent pour rafraichir la représentation graphique des schémas. Seuls les objets qui ont une partie visible dans la fenêtre courante sont redessinés. C'est une des raisons de la grande vitesse de Rever DB-Main. Mais redessiner les arcs est un problème plus complexe. Un arc reliant deux objets invisibles peut avoir à traverser l'écran, donc, étant visible, il doit être redessiné. Identifier les arcs qui traversent l'écran est un processus gourmand en temps de calcul, donc il a été décider de redessiner tous les arcs. Un schéma qui contient 40.000 arcs, tels des graphes d'appels dans de grosses applications, prendra donc clairement plus de temps pour être redessiné. Ce problème est rarement critique pour des schémas de données : si vous rencontrer une situation telle que celle-là, son graphe sera probablement affiché comme un écran tout noir, illisible. Ceci est une limite de ce genre de représentation graphique : ça va bien avec de petits schémas, mais c'est pas pratique pour de gros schémas.

    Solution : Utiliser une des représentations hypertextes, c'est plus rapide, plus lisible et plus facile à utiliser.

  • Schémas - Rever DB-Main refuse de créer de nouveaux objets

    Vous êtes dans un schéma "vue"; ces schémas sont limités dans les modifications permises.

    Solution : travaillez dans le schéma source et regénérez la vue.

    L'outil est en mode de contrôle d'historique (history controlled mode) et aucun processus travaillant avec ce schéma n'est actif (en d'autres termes, le schémas n'est plus modifiable). Dans ce mode, un produit dont le processus de création a été terminé ne peut plus être modifié, pour ne pas rendre inconhérent la série de produits dérivés de celui-là. Par exemple, ajouter un attribut à un schéma conceptuel après que le code SQL ait été généré et compilé amènerait une inconsistence dans le projet.

    Solution : changez le mode dans la fenêtre Engineering/Control. Soyez conscient que la cohérence de l'historique ne sera dès lors plus assurée.

  • Schémas - Valeurs uniques pour un attribut dans un schéma ER

    Comment montrer qu'un attribut doit contenir des valeurs uniques dans un schéma ER ?

    Solution : Pour montrer que l'attribut doit contenir des valeurs uniques dans un schéma ER, vous devez créer un identifiant contenant cet attribut.
    Pour créer un identifiant, sélectionnez un ou plusieurs attributs dans un même type d'entité et cliquez sur le bouton ID dans la barre d'outils standard.